Accueil » Articles » La culture du résultat : fléau de la formation dans le football

La culture du résultat : fléau de la formation dans le football

Capture d’écran de la vidéo youtube de la chaîne « Fútbol Puro » (voir vidéo plus bas)

Gagner, telle est la volonté et la recherche de tout compétiteur. Triompher, vaincre, conquérir… sont des verbes si souvent utilisés dans le jargon sportif, qu’on en oublie leurs significations premières : acquérir quelque chose par son travail, par son activité.

Tout prend sens par la lecture de cette définition, le résultat est une conséquence du travail bien fait, d’une activité réussie et non une constante sur laquelle se reposer.

La victoire est le fruit d’heures d’entraînement, d’explications, de répétitions, d’erreurs commises, si importantes dans l’apprentissage, d’encouragements, de désillusions, de joie, de peine, d’échanges, de rires…

La victoire a un côté obscur, elle n’appartient qu’à un camp. Dans toute compétition, seule une équipe, un sportif obtient ce graal tant recherché.

Comment expliquer et faire accepter la défaite à des jeunes sportifs qui sont formés par et pour le résultat?

“Nous sommes en train de créer une société où seul gagner à de la valeur”. Cette phrase en dit long, tant elle est grave. Si seul gagner a de la valeur, que faire des notions de plaisir, d’apprentissage, de travail, de formation…?

La formation, qui est le point essentiel dans l’entrée en apprentissage, se définit comme le fait d’éduquer, de faire acquérir des connaissances, des compétences.

La formation est un acte pédagogique dans lequel se rencontre un enseignant, qui détient le savoir et un apprenant, qui vient le recevoir. Cette relation engendre des interactions qui doivent permettre à l’apprenant d’être capable de mobiliser l’ensemble de ses capacités dans un seul but, celui d’apprendre.

Pour arriver à cette finalité, l’éducateur a un rôle déterminant, qu’il doit accepter, en le prenant comme un cadeau;  il doit être capable de laisser de côté ses objectifs personnels pour se donner à 100% à son rôle d’éducateur, en faisant preuve de bienveillance, de pédagogie et d’empathie.

La recherche du résultat est antinomique à la formation des jeunes sportifs et au rôle de l’éducateur. L’entraîneur, qui voit le résultat avant tout, se sert de ses joueurs pour se mettre en avant lui-même, l’éducateur, lui, va apporter une attention toute particulière à ses joueurs, en s’intéressant à leur personne et à leur bien-être, son travail se fait sur la durée et les résultats ne sont pas immédiat.

Son rôle est une vocation.

Ce reportage, que nous vous partageons ici, est une source de réflexion pour chaque éducateur et doit permettre de transmettre les vraies valeurs de la formation sportive.

Chez Sport Managing, nous sommes convaincus que la formation doit s’organiser et se préparer, c’est pourquoi que notre application vous permet de suivre et évaluer vos joueurs sur des compétences en mettant de côté les aspects statistiques de la discipline.
N’hésitez plus et rendez-vous sur votre store pour télécharger l’application Sport Managing.